Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Pont du Riou Bourdou à Savines-le-Lac sur la RN 94

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 août 2022 (modifié le 1er septembre 2022)

1 - Contexte de l’intervention et enjeux de sécurité

Contexte géographique de l’ouvrage

La route nationale 94 constitue le principal axe structurant EST-OUEST du département des Hautes-Alpes et permet de relier les deux pôles d’attractivité que sont Gap et Briançon.
Elle permet également l’accès à la frontière italienne au droit du col de Montgenèvre.
Cette route nationale, exploitée par la DIRMED, traverse la commune de Savines-le-Lac et enjambe le lac de Serre-Ponçon grâce au Pont de Savines (à droite) et au Pont du Riou Bourdou (à gauche) qui va faire l’objet des travaux.

Enjeux de l’intervention sur l’ouvrage

Construit entre 1958 et 1960, cet ouvrage nécessite des travaux d’entretien lourd et un renforcement de sa structure pour permettre le franchissement des convois exceptionnels et prolonger sa durée de vie.
Le Pont du Riou Bordou a une longueur totale de 226 m et comporte 3 piles et 4 travées (2 travées de rive et 2 travées centrales). Son profil en travers est constitué d’une chaussée de 7m de large encadrée par 2 trottoirs de 1m de large.
Le tablier du pont en béton pré-contraint est constitué de fléaux, construits par
encorbellements successifs de part et d’autre de chaque pile, et reliés en milieu de travée (clé) par des articulations.

Les enjeux environnementaux de l’opération

Le Pont du Riou Bourdou est occupé par des chauves-souris (chiroptères) et des
hirondelles, deux espèces protégées.
Des études spécifiques (inventaires) ont été réalisées et un dossier de demande de
dérogation aux espèces protégées a été validé par le CSRPN (Conseil Scientifique
Régional du Patrimoine Naturel). Lors de ces études, un dispositif de télémétrie, technique qui consiste à localiser la position de plusieurs chiroptères équipés d’un émetteur radio afin de localiser leurs gîtes, a pu être mis en œuvre.
Les caissons du pont ont également été instrumentés afin de procéder à un suivi
écologique complet des chiroptères présents sur le site.
Ainsi, des mesures pour éviter, réduire ou compenser d’éventuels impacts ont été définies et seront mises en œuvre pendant toutes les phases du chantier.

2 - Les travaux de réhabilitation du Pont du Riou Bourdou


Travaux structurels de renforcement de l’ouvrage
Ils sont réalisés au niveau du tablier et des articulations et portent sur :

  • La réparation des bétons dégradés par des opérations de pontage, calfeutrement et injection des fissures présentes par une résine et par des opérations de ragréage ou de reconstitution des bétons.
  • La mise en œuvre de nouvelles articulations en plus des articulations existantes au niveau des 4 clés de l’ouvrage et à un remplacement des barres de maintien des articulations existante ;

  • Le renforcement du tablier par des bandes de tissus en fibre de carbone collées par
    résine époxydique.

Travaux de modernisation et d’entretien de l’ouvrage

Ces travaux portent sur :

  • Le remplacement des garde-corps actuels par des dispositifs de retenue double
    fonction capables à la fois de retenir un poids lourds et de servir de garde-corps
    aux piétons empruntant le trottoir ;
  • La réfection totale des trottoirs, de l’étanchéité de l’ouvrage, des joints de
    chaussées présents au niveau des clés et de la couche de roulement en enrobés.

Financement des travaux
L’estimation prévisionnelle du coût de l’opération de réparation s’élève à 4.55 millions d’euros.
Les travaux sont financés par l’État dans le cadre du Plan de relance.

C’est la DIR Méditerranée (Direction Interdépartementale de Routes), service de l’État / Ministère de la Transition Écologiques et de la Cohésion des Territoires qui exploite au quotidien RN 94 et est maître d’ouvrage de cette opération.

3 - L’impact des travaux sur la circulation

Le calendrier prévisionnel

Les travaux de réhabilitation du Pont du Riou Bourdou démarreront le 22 août 2022 et se dérouleront en 6 phases distinctes pour prendre fin le 25 juin 2025.

Compte tenu des restrictions de circulation nécessaires pour réaliser les travaux (travaux sous alternat et coupure totale de l’ouvrage sur 4 périodes de 24h) et des contraintes environnementales, ces travaux ne pourront être réalisés pendant les périodes de viabilité hivernale (début décembre à fin mars) et pendant une partie de la période estivale (début juillet à fin août).

L’ampleur des travaux nécessitera donc un découpage en 6 phases temporelles pour intervenir pendant les périodes de « fin mars-fin juin » et de « fin août-fin novembre » :

  • Phase 1 : renforcement de deux articulations
    - Phase 1.1 : Sens aval (côté lac) - Travée 1 et 2 du 22/08 au 25/11/2022 (14 semaines)
    - Phase 1.2 : Sens amont (côté voie ferrée) - Travée 1 et 2 du 27/03 au 30/06/2023 (14 semaines)
  • Phase 2 : renforcement de deux articulations
    - Phase 2.1 : Sens aval (côté lac) - Travée 3 et 4 du 21/08 au 24/11/2023 (14 semaines)
    - Phase 2.2 : Sens amont (côté voie ferrée) - Travée 3 et 4 du 25/03 au 28/06/2024 (14 semaines)
  • Phase 3 : réfection des superstructures côté aval (côté lac) du 26/08 au 22/11/2024 : (14 semaines)
  • Phase 4 : réfection des superstructures côté amont (côté voie ferrée) du 24/03 au 25/06/2025 (14 semaines)

Les mesures d’exploitation de la RN 94

Les travaux se dérouleront sous alternat de circulation.

La vitesse sera limitée à 50 km/h avec une voie de circulation de 3,50 m lors des phases 1.1 à 2.2 et à 30 km/h avec une voie de circulation de 2,80m lors des phases 3 et 4.
Plusieurs fermetures de nuit et des coupures de 24h sont également à prévoir.

Plusieurs modes d’exploitation sont prévus en fonction des phases de travaux :

PhasesMode d’exploitation sous chantier retenuDurée
Phase 1.1 Alternat sens 1 (Briançon-Gap) 3 mois
Phase 1.1 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits
Phase 1.1 Fermeture totale par séquence : fermeture 1h00, passage libre 20 minutes 4 nuits
Phase 1.1 Fermeture totale du samedi 22h00 au dimanche 22h00 2 x 24h00
Phase 1.2 Alternat sens 2 (Gap-Briançon) 3 mois
Phase 1.2 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits
Phase 1.2 Fermeture totale par séquence : fermeture 1h00, passage libre 20 minutes 9 nuits
Phase 1.2 Fermeture totale du samedi 22h00 au dimanche 22h00 2 x 24h00
Phase 2.1 Alternat sens 1 (Briançon-Gap) 3 mois
Phase 2.1 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits
Phase 2.1 Fermeture totale par séquence : fermeture 1h00, passage libre 20 minutes 4 nuits
Phase 2.1 Fermeture totale du samedi 22h00 au dimanche 22h00 2 x 24h00
Phase 2.2 Alternat sens 2 (Gap-Briançon) 3 mois
Phase 2.2 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits
Phase 2.2 Fermeture totale par séquence : fermeture 1h00, passage libre 20 minutes 9 nuits
Phase 2.2 Fermeture totale du samedi 22h00 au dimanche 22h00 2 x 24h00
Phase 3 Alternat sens 1 (1Briançon-Gap) 3 mois
Phase 3 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits
Phase 4 Alternat sens 2 (Gap-Briançon) 3 mois
Phase 4.2 Fermeture totale toute la nuit de 21h00 à 06h00 2 nuits