Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Etudes et chantiers
 

Travaux de rénovation du viaduc de Martigues

 
 
 

Plus qu’un simple pont…

Le viaduc autoroutier permet à l’A55 de franchir le canal de Caronte.
Techniquement pionnier lors de sa construction, le viaduc de Martigues a nécessité 3 ans de travaux, d’avril 1969 à juillet 1972.
D’une longueur totale de 874 mètres et d’une hauteur allant jusqu’à cinquante mètres, il comprend deux parties bien distinctes dans leur conception : un ouvrage principal métallique sur le canal et deux viaducs d’accès composés de deux ouvrages jumelés en béton. Il comporte en tout 16 travées portées par 13 piles de béton armé et deux béquilles métalliques.
L’ouvrage répond aux contraintes de départ : intégration au paysage grâce à son profil fin et élégant, dégagement d’une passe navigable suffisante et prise en compte du risque sismique.
Cet ouvrage d’art a fortement participé à l’expansion économique de la région en reliant le centre tertiaire de Marseille, la zone portuaire du golfe de Fos et les implantations industrielles de Port-de-Bouc, Lavéra, La Mède et la “Venise Provençale”, Martigues.

… dont la rénovation s’est avérée indispensable

Avec plus de 40 000 véhicules par jour dans chaque sens de circulation, soit 80 000 véhicules par jour, le viaduc représente un véritable enjeu local.
Sa surveillance régulière et les différentes études techniques réalisées ont montré la nécessité d’entreprendre des travaux pour pérenniser l’ouvrage et le mettre aux normes anti-sismiques.
Vous trouverez, dans les rubriques suivantes les informations relatives à la conception du calendrier, le calendrier et la nature des travaux, leur impact sur la circulation, les itinéraires à privilégier à chaque phase intermédiaire de travaux et les moyens de vous informer.