Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Clouage d’envergure pour les murs en terre armée de l’A55

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 décembre 2020

Contexte

Une série de murs en terre armée, procédé de soutènement ayant vu le jour dans les années 60, a pour fonction de soutenir des bretelles ainsi qu’une partie de l’autoroute A55 Littoral au niveau de l’échangeur n°4 « Cap Pinède » à Marseille.

Les actions de surveillance engagées par la DIRMED, gestionnaire de l’ouvrage, ont mis en lumière d’importants désordres pouvant mettre en péril ce groupe de murs et par conséquent, la sécurité des usagers de l’autoroute A55 littoral.

Afin d’éviter toute coupure préjudiciable de l’autoroute, la DIRMED, a décidé d’engager les travaux de réparation en 2020.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du "Programme d’Amélioration d’Itinéraire : P.A.I. de l’A55 Littoral, validé en 2019.

Description des réparations

La solution de réparation retenue par le maître d’ouvrage est un clouage des écailles à l’aide de clous forés.
Les principales phases de réalisation du clouage sont les suivantes :

  1. Exécution d’un forage au centre de chaque écaille ;
  2. Mise en place d’une armature (le clou) à l’intérieur du forage ;
  3. Scellement de l’armature dans le massif à l’aide d’un coulis de ciment injecté sous faible pression ;
  4. Mise en place d’une croix spéciale sur l’écaille et blocage de l’armature sur cette croix (croix de Saint-André type « Setra » dans notre cas).

Quelques actions d’entretien spécialisé destinées à prolonger la durée de vie des écailles complètent l’opération :

  • Réparation d’écailles cassées ;
  • Colmatage des joints.
La dévégétalisation du périmètre

L’emprise des engins de forage proche de 6m nous a conduit à réaliser certains travaux sous fermeture de bretelle et sous réduction du nombre de voies .
Les sujétions d’exploitation des voies de circulations situées à proximité du pied de l’ouvrage à renforcer, nous ont conduit à mettre en œuvre les clous par tronçons de longueur 3m, raccordés par manchons au fur et à mesure de leur mise en place.

Échéances prévisionnelles

  • Les travaux du 1er mur dit « PANZANI », situé au droit de l’usine du même nom, ont eu lieu en octobre 2020.
  • Le second mur à réparer, celui de la Galerie de la mer est en cours de travaux et sera achevé avant la fin d’année.
  • Le 3ème et dernier mur, dit de la bretelle °4 Cap pinède, sera réalisé en début d’année 2021 pour une fin de travaux prévue en mars.

Des travaux sont prévus sur 3 autres murs en 2021.

Volet financier

Le coût global de cette opération est de 1,2 M€ TTC pour les 3 murs.
Le montant des travaux de réparation, réalisés par l’entreprise GTM, concerne une surface traitée de 510m2 à réparer dans des conditions de réalisation contraignantes ce qui donne un ratio moyen de 2400€ par m² de mur traité.