Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Etudes et chantiers
 

Aménagement du carrefour giratoire de Milhaud sur la RN113

L’objectif : améliorer la sécurité de la circulation

Aujourd’hui, le carrefour entre la RN 113 et la route de Montpellier - qui permet l’accès à la zone d’activités économiques de l’Aubépin - est dangereux sur l’itinéraire entre Lunel et Nîmes.
Ainsi, son organisation actuelle est source d’accidents avec des problèmes de lisibilité et de conflits dans les mouvements tournants.

L’aménagement d’un rond-point sur ce carrefour répond à un double objectif :

  • La sécurisation d’un carrefour aujourd’hui accidentogène ;
  • L’amélioration de la lisibilité de l’accès à la zone d’activités de l’Aubépin.

Le projet : un carrefour giratoire à 4 branches

Le carrefour actuel sera transformé en un giratoire classique à 4 branches avec priorité aux véhicules circulant sur l’anneau.
En matière de protection, un bassin de récupération des eaux sera également aménagé, permettant notamment de collecter 50 m3 d’effluent en cas de déversement d’une pollution accidentelle dans le giratoire (retournement d’un poids lourd par exemple).
En outre, le projet a été conçu de manière à réutiliser au mieux la plateforme existante et économiser du matériau de chaussée.

L’organisation des travaux

Une phase préparatoire se déroulera de janvier à mars 2020, sans perturbation directe pour les riverains.

Les travaux se dérouleront ensuite jusqu’en octobre 2020.
Tout au long du chantier, une organisation rigoureuse sera mise en place pour garantir la circulation sur la RN113 et minimiser la gêne pour les clients de la zone commerciale.
Des aménagements seront également réalisés pour maintenir la sécurité des usagers et limiter les vitesses excessives.

Un dispositif d’information régulier sur l’avancement des travaux sera également mis en œuvre avec la Mairie de Milhaud et les enseignes commerciales de la zone d’activités.

Le Financement : un partenariat public/privé

Une convention de financement des travaux a été signée entre l’Etat, Nîmes Métropole et les 3 enseignes principales de la zone d’activités de l’Aubépin : Intermarché, Lidl et MIREM (Bricomarché), pour un montant total de 1,5 million d’euros TTC.