Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité routière

2019 - Action de sensibilisation pour la sécurité des agents de nos routes.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 octobre 2020

Dans le cadre de la campagne de prévention nationale " Sécurité des agents des routes. A vous d’écarter le danger", la DIR Méditerranée s’est associée à la Fondation de la Route de la MGEN afin de déployer à son échelle une action en faveur de la sécurité des agents d’exploitation auprès de jeunes lycéens.

Piloté par la préfecture des Alpes-de-Hautes-Provence, le plan départemental des actions de la sécurité routière porte cette année sur la sensibilisation des jeunes.

Durant deux jours, le mercredi 2 octobre au lycée général Esclagon et le jeudi 3 octobre au lycée professionnel Martin Bret, les différents intervenants ont mis en place les ateliers suivants :

La Prévention MAIF avec

  • un réactiomètre
  • des lunettes d’alcoolémie
  • des distracteurs

La Sécurité Routière avec

  • démonstration de gilets airbag pour partage de la route
  • voiture tonneau

La DIR Méditerranée avec

  • Kit du Quapodes : présentation des routes & des missions, sensibilisation aux dangers auxquels s’exposent les patrouilleurs
  • Visionnage du film en réalité virtuelle
  • Véhicule Patrouilleur : échanges de ressentis entre les patrouilleurs et les élèves

Sapeurs Pompier – SDIS 04

  • Atelier sur les gestes qui sauvent

Fondation de la MGEN

  • Code de la Route
  • Stand vision
  • Simulateur de conduite automobile
  • Simulateur de chocs

Le choix d’intervenir auprès de lycées se justifie par le fait que ceux-ci sont sur le point ou en âge de passer le permis.
Ainsi, des animations ont été proposées le long d’un parcours, permettant ainsi à plus de 400 élèves au total d’en bénéficier.

Pour son atelier, la DIR Med a fait le choix de lutter contre les idées reçues en discutant patiemment avec les lycéens, en leur montrant "de près" les dangers que nos patrouilleurs peuvent rencontrer grâce au tapis Quapodès (qualification à la pose et dépose de signalisation temporaire), mais en version jeune public.
La projection d’un diaporama des véhicules accidentés puis le visionnage du film via le casque numérique en réalité virtuelle (oculus) ont suscité des réactions très inattendues.
Les échanges avec les agents présents quotidiennement sur le bord des routes, et leur démonstration de l’utilisation du patrouilleur, ont été appréciés.

Le journal La Provence s’était également déplacé à cette occasion : Consultez l’article. (format pdf - 559.2 ko - 06/10/2020)