Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Suppression du passage à niveau de Salzuit (dépt 43 - RN 102)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 septembre 2022

L’intersection entre la RN102 et la voie ferrée reliant Nîmes à Clermont-Ferrand constituait un point délicat avec un virage en « S » relativement serré, encadré par deux carrefours en T aux abords du passage à niveau n°89 de Salzuit (Haute-Loire).
Ce passage a niveau a été classé préoccupant et sa suppression faisait partie du plan national de renforcement de la sécurité des usagers de la route.

Le projet routier et d’ouvrages d’art de la suppression du passage à niveau a été étudié par le SIR de Mende-Montpellier – site de Mende - pour le compte de la DIR Massif Central, maître d’ouvrage de l’opération.
Après la phase de consultation des entreprises (dossier élaboré et analyse d’offres réalisée par le SIR), le marché de travaux a été attribué au groupement d’entreprises NGE-Guintoli pour un montant d’environ 6 M€ TTC.

Les travaux, qui ont débuté en avril 2018 après deux mois de période de préparation, ont été dirigés dans leur exécution par le SIR de Mende-Montpellier, et ont consisté en :

  • la modification du tracé de la RN102 ;
  • la réalisation d’un ouvrage de franchissement de la voie ferrée ;
  • la réalisation d’un ouvrage franchissant le ruisseau « la Lidenne » ;
  • la modification du tracé de la RD4 ;
  • la réhabilitation de l’ancien ouvrage sur « la Lidenne » qui sera remis à la commune.

Les fondations profondes de l’ouvrage SNCF ont été réalisées de jour, durant une coupure commerciale antérieurement programmée de la ligne ferroviaire.
Les travaux de nuit, se sont déroulés sous fermeture de la voie ferrée, ainsi que la pose des piédroits de l’ouvrage et des voiles des murs en retours.
Ces éléments ont été pré-fabriqués, tout comme les pré-dalles précontraintes de la traverse supérieure de l’ouvrage, afin de minimiserà la fois le volume des travaux de nuit ainsi que les périodes de coupure de la ligne SNCF.

S’en sont suivis le bétonnage de la traverse supérieure, puis la construction de l’ouvrage sur la Lidenne, ainsi que les terrassements importants de chaussée (RN102 et RD4).
Les travaux se sont achevés fin 2019.