Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Etudes et chantiers
 

Pour aller plus loin …

La surveillance systématique des Ponts du réseau routier national

Chaque pont fait, a minima, l’objet des visites suivantes :
1. Visites IQOA (Image Qualité Ouvrage d’Art) tous les 3 ans, durant lesquelles les experts visitent et inspectent visuellement le site pour vérifier son état apparent, rechercher de nouveaux défauts ou désordres importants et contrôler l’évolution de ceux déjà connus ;
2. Inspections détaillées périodiques (IDP) tous les 6 à 9 ans, au cours desquelles les experts investiguent davantage sur l’ouvrage en y recherchant les éventuels désordres structurels ;
3. Selon les résultats des IQOA et des IDP, une surveillance renforcée peut être mise en place au moyen d’une instrumentation (installation de jauges et de capteurs avec des seuils d’alerte).
Ces procédures de surveillance suivent l’Instruction Technique pour la Surveillance et l’Entretien des Ouvrages d’Arts (ITSEOA) édité par le CEREMA.

Le CEREMA

Le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) est un établissement public tourné vers l’appui aux politiques publiques, placé sous la double tutelle du ministère de la transition écologique et du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Il peut intervenir dans la réalisation des différentes auscultations et mesures des ouvrages (c’est le rôle du Groupe ouvrages d’art et patrimoines (OAP)), réaliser si nécessaire une évaluation structurale et établir un diagnostic complet de l’ouvrage incluant les aspects structurels et matériaux (c’est le rôle du Groupe expertise calculs des ouvrages d’art (ECOA).
Le CEREMA réalise aussi des études techniques de conception des ouvrages d’art.

Le Centre National des Ponts de Secours

Le Centre National des Ponts de Secours (CNPS), créé le 23 janvier 1978, est un service technique central du Ministère de la Transition Écologique (MTE), placé sous la tutelle de la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM). Il est chargé notamment :
• de la gestion et du maintien à niveau des stocks de matériels,
• des interventions urgentes pour le rétablissement des voies de circulation routières,
• de la visite des ponts provisoires installés,
• des études d’ouvrages à réaliser et de méthodes et moyens de franchissement.
Il dispose d’un important stock de ponts modulaires, d’auto-ponts et de caissons flottants et autres matériels.
S’il intervient dans des situations d’urgence (suite par exemple à des catastrophes), il assure également ce type de mission pour faciliter et sécuriser des accès, généralement provisoires, sur des situations de chantiers nécessitant la mise en place d’un franchissement temporaire.

L’image ci-contre illustre l’intervention d’urgence dans la vallée de la Roya après les intempéries dramatiques d’octobre 2020 où le pont a été construit en 5 jours.