Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Etudes et chantiers
 

Phase 3 : Création du lit d’arrêt et protection de la falaise

  • TROISIEME ÉTAPE : création du lit d’arrêt et protection de la falaise.

Les travaux permettant la création de cette voie de détresse sont entièrement financés par l’État, à hauteur de 3,98 millions d’euros. Ils ont débuté le 7 octobre 2019.
Ce nouvel ouvrage, qui sera situé en amont de la glissière de sécurité en béton, dans le dernier alignement droit de la pente, permettra de retenir les véhicules dont le système de freinage aura fait défaut.
Pour réaliser ce lit d’arrêt, des travaux de terrassement de la falaise ont été engagés dans la mesure où l’espace disponible aujourd’hui est insuffisant pour créer l’ouvrage.
Dès lors, la solution d’aménagement retenue consiste à :

  1. Décaler l’axe de la route vers la falaise.
    Le pied de falaise va être terrassé afin de dégager une emprise suffisante à la réalisation d’une nouvelle voie montante.
    La voie descendante prendra, quant à elle, la place de l’ancienne voie montante.
  2. Installer le lit d’arrêt sur l’emprise de la voie descendante actuelle.
    L’espace préalablement dégagé permettra la circulation à double sens lors de la mise en œuvre du lit d’arrêt.

    Simultanément, des travaux de protection de falaise (pose de grillages, filets, écran pare-bloc, mise en œuvre d’ancrages) contre les éboulements rocheux, seront réalisés au droit de la zone où sera aménagée la voie de détresse.