Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Le réaménagement du carrefour de la Fossette sur la RN568 est terminé

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 décembre 2019

Les travaux de réaménagement du carrefour de la Fossette, sur la RN568 à Fos sur Mer dans les Bouches du Rhône, ont débuté la 11 mars dernier. Après neuf mois de chantier, ils sont aujourd’hui en passe d’être terminés, seuls restent à réaliser quelques travaux de finitions.

Pour rappel, ce nouvel aménagement est situé à l’intersection de la RN568 et la RD268 et assure la desserte du GPMM (Grand Port Maritime de Marseille) avec un trafic de poids lours important.
Le nouveau carrefour est constitué d’un giratoire de dimension plus restreinte que l’ancien (32 mètres de rayon) auquel s’ajoutent deux bretelles de shunt (depuis la RD268 vers la RN568 en direction de Marseille d’une part et depuis la RN568 venant d’Arles vers la RD268 d’autre part), visant à améliorer la sécurité et la fluidité du trafic.

Les travaux ont été réalisés par le groupement d’entreprises Colas / Guintoli / SLTP / Miditraçage, sous maître d’ouvrage de la DREAL PACA (Service Transport) avec une maîtrise d’œuvre assurée par le SIR2M, pour un montant global avoisinnant les 4M€ ttc.

La principale difficulté rencontrée dans l’aménagement de ce carrefour a porté sur la nécessité de réaliser les travaux sous circulation. Aussi, en lien étroit avec le District Urbain et le CEI de Lavéra, il a fallu définir un planning de ces travaux détaillé en 11 phases. Chacune de ces phases était associée à des mesures d’exploitation spécifiques et optimisées pour minimiser la gêne aux usagers des RN568 et RD268. Une importante communication a également été mise en place à chacun des changements de phase, notamment à destination des entreprises du GPMM.
Grace à cette anticipation et malgré quelques perturbations sur la RN568 pendant une semaine au mois de mai, les travaux ont pu se dérouler dans de bonnes conditions.

Par ailleurs, le site supporte une forte densité de réseaux sensibles (trois lignes électriques haute tension, trois conduites de transport de gaz, un pipeline d’hydrocarbures et un pipeline de saumure).
Les différents concessionnaires de ces réseaux se sont montrés vigilants et exigeants sur les conditions d’interventions.
Ainsi, alors qu’il n’avait rien soulevé à l’occasion des déclarations de travaux, le gestionnaire du pipeline d’hydrocarbure a demandé en début des travaux la mise en place d’un fourreau de protection DN600mm sous la totalité de l’emprise du chantier.
Ces travaux imprévus, d’une technicité particulière et avec des conditions de sécurités exigeantes, ont duré six semaines et ont pu être réalisés par un sous traitant spécialisé sans bouleverser le planning général.

Les travaux de terrassement ont été également perturbés par la découverte de traces de pollution dans les matériaux de déblais. En effet, l’analyse de ces matériaux a montré sur certaines zones des taux importants de sulfates, de carbone organique et de fractions solubles de composés inorganiques dont le mélange était susceptible de générer, par lixiviation, une pollution de la nappe phréatique peu profonde à cet endroit. Il a donc été nécessaire, avec l’appui du coordonnateur environnemental recruté par le maître d’ouvrage pour cette opération, d’effectuer un tri de l’ensemble des matériaux et d’en évacuer 600 tonnes en décharge de classe II.

Plus généralement, une attention toute particulière a été portée au respect environnemental dans la réalisation des travaux de la Fossette. Ainsi, le coordonnateur environnemental a vérifié de manière continue le respect de la protection des espèces protégées sur le site (le liseron rayé en particulier), la gestion des déchets ou des pollutions accidentelles, mais à aussi été impliqué dans le choix des matériaux comme les agrégats recyclés dans les enrobés ou encore l’utilisation de laitiers de hauts fourneaux (présents en quantité à proximité immédiate du chantier) pour les structures de chaussées

L’inspection préalable et la mise en service (IPMS) du carrefour de la Fossette sont prévues au mois de janvier 2020.

En 2020, une aire destinée au contrôle des poids lourds par le service des transports de la DREAL (stationnement, bâtiment et matériel de pesée) sera construite à proximité immédiate de ce carrefour.

Consultez "les phases de travaux de réaménagement du du Carrefour de la Fossette sur la RN 568"